Venezuela: la procureure dissidente menacée d’un procès pour fautes
4 juillet 2017
0 commentaire
Share

Venezuela: la procureure dissidente menacée d’un procès pour fautes

La procureure générale du Venezuela, Luisa Ortega, une chaviste entrée en dissidence, comparaît mardi devant la Cour suprême, qui décidera si elle doit être jugée pour des fautes présumées, ce qui pourrait mener à sa destitution.

Après des semaines de bras de fer par déclarations interposées, le sort de la procureure générale de 59 ans, plus haute figure institutionnelle à défier le président Nicolas Maduro, pourrait se jouer devant la justice, où l’audience débutera à 14h00 GMT.

Ce qu’on lui reproche ? D’avoir commis des « fautes graves dans l’exercice de sa fonction », selon le député Pedro Carreño, du parti socialiste au pouvoir, qui a engagé la procédure.

Il exige aussi d’évaluer la santé mentale de la procureure car « il est clair que cette dame n’a pas toute sa tête ».

En attendant sa comparution, Mme Ortega a été interdite de quitter le territoire et a vu ses biens et actifs gelés.

 

Avec AFP

Commentaires

Aucun commentaire Être le premier à donner son avi

Rédiger un commentaire

Vos données sont en sécurité! Votre adresse e-mail ne sera pas rendu publique. Nous ne partageons pas vos informations avec de tiers personnes. Les champs obligatoires sont marqués par *