Université d’Abomey-Calavi : tentative d’annulation des compositions de la FAST.
17 août 2016
0 commentaire
Share

Université d’Abomey-Calavi : tentative d’annulation des compositions de la FAST.

Les étudiants ont essayé d’annuler les compositions du deuxième semestre de la Faculté des Sciences et Techniques (FAST) de l’Université d’Abomey-Calavi ce mardi 16 août 2016. Il a été en effet déversé des huiles de vidange et des matières fécales dans les amphithéâtres prévus pour accueillir les étudiants de cette faculté.

C’est une scène inédite sur le campus d’Abomey-Calavi. Huit amphithéâtres ont été badigeonnés d’huiles de vidange et d’excréments de nature indéterminée. Un cocktail d’éléments qui produisaient des odeurs nauséabondes de quoi empêcher le déroulement de toute activité en ces lieux. Visiblement, ce sont les compositions des étudiants de la Faculté des Sciences et Techniques qui étaient visées. Cet incident intervient alors que les principales organisations estudiantines ont lancé un mouvement de boycott général de toutes les compositions sur le campus pour protester contre l’invalidation de l’année académique en cours à la Faculté des Lettres Arts et Sciences Humaines (FLASH), l’exclusion de 21 étudiants qui luttaient pour réclamer la tenue d’une seconde session à la FLASH et le paiement des allocations universitaires. Mais le doyen de la Faculté des Sciences et Techniques dit ne pas comprendre pourquoi on s’attaque à ses étudiants qui eux bénéficient toujours d’une session de rattrapage.

Fréjus  SEHLOUAN 

Commentaires

Aucun commentaire Être le premier à donner son avi

Rédiger un commentaire

Vos données sont en sécurité! Votre adresse e-mail ne sera pas rendu publique. Nous ne partageons pas vos informations avec de tiers personnes. Les champs obligatoires sont marqués par *