Royaume-Uni : Theresa May tente d’obtenir le soutien de la dirigeante du DUP nord-irlandais
13 juin 2017
0 commentaire
Share

Royaume-Uni : Theresa May tente d’obtenir le soutien de la dirigeante du DUP nord-irlandais

AFP / Daniel LEAL-OLIVASLa Première ministre britannique Theresa May, le 12 juin 2017 à Londres

La Première ministre britannique Theresa May joue son va-tout mardi lors de sa rencontre avec Arlene Foster, la dirigeante du parti nord-irlandais DUP, dont le soutien est indispensable pour qu’elle puisse gouverner tant bien que mal.

Alors que le Parti conservateur dispose de 318 députés au parlement, Mme May doit absolument s’entendre avec le DUP, dont les dix élus permettraient aux Tories d’atteindre la barre des 326 sièges requis pour atteindre la majorité absolue.

Vendredi, au lendemain du scrutin, les deux dirigeantes s’étaient déjà entretenues par téléphone. Les échanges se sont poursuivis ces derniers jours.

« Les discussions continuent », a commenté lundi Arlene Foster, qui a expliqué que « l’intérêt national est au coeur » de ces négociations, qu’elle a qualifiées de « positives ».

Theresa May a évoqué ces négociations lors d’une réunion avec les députés du Parti conservateur lundi, qui lui ont réaffirmé leur confiance malgré la déroute du parti aux législatives.

Elle a affirmé que le DUP n’aurait aucune influence sur la politique de reconnaissance des droits des homosexuels ou sur la neutralité du gouvernement britannique en Irlande du Nord.

Elle tentait ainsi de contenir les critiques qui pleuvent au Royaume-Uni sur la perspective de cette alliance, à cause du conservatisme dont fait preuve le DUP sur les questions de société: il est farouchement opposé au mariage gay et à l’avortement notamment.

Avec AFP

Commentaires

Aucun commentaire Être le premier à donner son avi

Rédiger un commentaire

Vos données sont en sécurité! Votre adresse e-mail ne sera pas rendu publique. Nous ne partageons pas vos informations avec de tiers personnes. Les champs obligatoires sont marqués par *