Primaire à droite : place au duel entre Fillon et Juppé
21 novembre 2016
0 commentaire
Share

Primaire à droite : place au duel entre Fillon et Juppé

© AFP / Par Baptiste PACE | Alain Juppé (g) et François Fillon, le 20 novembre 2016 à Paris

Après la défaite cuisante de Nicolas Sarkozy, la campagne pour la primaire de la droite reprend lundi avec un duel âpre entre un François Fillon plébiscité au premier tour et désormais grand favori et un Alain Juppé distancé, qui aura du mal a rattraper son retard.

« Nicolas Sarkozy, la retraite à 62 ans »: Libération s’amuse de « la chute » de l’ancien président. Deux ans après son retour, son élimination sans appel (20,6%) au premier tour de la primaire acte son retrait de la vie politique. M. Sarkozy a immédiatement annoncé qu’il voterait pour François Fillon, laissant ses électeurs « libres » de leur choix mais en les exhortant à « ne jamais emprunter la voie des extrêmes ».

Avec plus de 44% des suffrages, M. Fillon est l’éclatant vainqueur du premier tour. Longtemps distancé dans les sondages, auteur d’une fulgurante remontée dans les deux dernières semaines, l’ancien Premier ministre est arrivé en tête dans 87 départements. Outre celui de M. Sarkozy, auquel il a rendu hommage, le député de Paris a également enregistré le ralliement d’un autre naufragé du scrutin, Bruno Le Maire (2,4%). Les deux derniers du premier tour, Jean-Frédéric Poisson (1,5%) et Jean-François Copé (0,3%), ne se sont pas encore prononcés.

M. Fillon sera l’invité de TF1 lundi soir. Vendredi, son équipe planchait sur le scénario de deux meetings d’entre-deux tours, dont un à Paris.

Le Sarthois devance très largement Alain Juppé (28,6%). « J’ai décidé de continuer le combat », a-t-il lancé dimanche soir alors que des rumeurs d’un retrait circulaient, au grand dam de ses principaux soutiens, en début de soirée. M. Juppé a enregistré le ralliement de Nathalie Kosciusko-Morizet (2,6%). Il sera l’invité de France 2 lundi soir. Deux réunions publiques sont déjà programmées mardi à Toulouse et vendredi à Nancy.

AFP

Commentaires

Aucun commentaire Être le premier à donner son avi

Rédiger un commentaire

Vos données sont en sécurité! Votre adresse e-mail ne sera pas rendu publique. Nous ne partageons pas vos informations avec de tiers personnes. Les champs obligatoires sont marqués par *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.