Présidentielle au Malawi : l’opposition rejette des ‘’résultats frauduleux’’
31 mai 2019
0 commentaire
Share

Présidentielle au Malawi : l’opposition rejette des ‘’résultats frauduleux’’

L’opposant malawite Lazarus Chakwera, arrivé deuxième de la présidentielle du 21 mai, a rejeté « les résultats frauduleux » de l’élection remportée de justesse par le chef de l’Etat sortant Peter Mutharika, qui a été officiellement investi vendredi dans un stade de la capitale Blantyre.

Peter Mutharika, au pouvoir depuis 2014, a obtenu 38,57% des suffrages, devant son principal rival Lazarus Chakwera, avec 35,41% des voix, selon les résultats de la commission électorale publiés lundi.
Après quatre jours de silence, Lazarus Chakwera, 64 ans, a finalement pris la parole vendredi pour dénoncer ces résultats, lui qui s’était indigné, au moment du dépouillement, de nombreuses « irrégularités ».

« Moi, Lazarus Chakwera, rejette les résultats frauduleux de la MEC », la Commission électorale du Malawi, a déclaré le chef du parti du Congrès du Malawi (MCP) lors d’une conférence de presse à Lilongwe, ajoutant qu’il allait demander à la justice leur annulation.
« Nous avons été les témoins non pas d’une élection mais d’un vol, d’un crime contre (…) notre démocratie », a-t-il estimé.
Lors du dépouillement la semaine dernière, Lazarus Chakwera avait dénoncé des « irrégularités », notamment l’utilisation suspecte de blanc à corriger sur de nombreuses feuilles d’émargement.

Il avait alors saisi la justice qui avait suspendu l’annonce des résultats et ordonné à la MEC de recompter tous les bulletins de vote dans un tiers des districts électoraux du pays. L’injonction de la justice a finalement été levée lundi et Peter Mutharika déclaré vainqueur.
C’est la deuxième fois que Lazarus Chakwera perd devant Peter Mutharika. En 2014, l’écart entre les deux hommes était de 450.000 voix, contre 160.000 cette année.

EDEN TV avec AFP

Commentaires

Aucun commentaire Être le premier à donner son avi

Rédiger un commentaire

Vos données sont en sécurité! Votre adresse e-mail ne sera pas rendu publique. Nous ne partageons pas vos informations avec de tiers personnes. Les champs obligatoires sont marqués par *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.