Marche des étudiants de l’UAC : une initiative réprimée à la bourse du travail.
27 juillet 2016
0 commentaire
Share

Marche des étudiants de l’UAC : une initiative réprimée à la bourse du travail.

Gaz lacrymogène, Canon à eau étaient de sortie ce mardi matin à Cotonou. Cet arsenal de la police nationale a servi à réprimer une marche des étudiants de l’Université d’Abomey-Calavi. Ces derniers entendaient transmettre au ministre Attanaso leurs revendications.

Panique, fuite, des blessés et des dommages matériels, etc. C’est ce à quoi aboutit la longue et pénible marche des étudiants qui a démarré du grand portail de l’Université d’Abomey-Calavi et atterri à la bourse du travail dans la ville de Cotonou. C’est à ce point de chute que cette marche jusque-là pacifique et dont le but est de revendiquer les meilleurs conditions d’étude a dégénéré.

A en croire Nicolas Zinsou, président de l’Union Nationale des Etudiants du Bénin, ‘’c’est le préfet du Littoral qui a ordonné la dispersion du mouvement à partir de la Bourse du travail’’.

Modeste Toboula présent sur les lieux avec la délégation du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique pour recevoir la motion des étudiants a fait savoir que les étudiants ont décidé de franchir la ligne rouge une fois arrivée à la bourse du travail ce qui est inadmissible selon ses propos.

N’ayant pas pu transmettre leur motion à l’autorité, les étudiants disent ne pas baisser les bras jusqu’à ce que satisfaction soit trouvée à leurs revendications.

Fréjus SEHLOUAN

Commentaires

Aucun commentaire Être le premier à donner son avi

Rédiger un commentaire

Vos données sont en sécurité! Votre adresse e-mail ne sera pas rendu publique. Nous ne partageons pas vos informations avec de tiers personnes. Les champs obligatoires sont marqués par *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.