Le président Bolsonaro promet de « rétablir l’ordre » au Brésil
2 janvier 2019
0 commentaire
Share

Le président Bolsonaro promet de « rétablir l’ordre » au Brésil

Le nouveau président d’extrême droite du Brésil Jair Bolsonaro a promis mardi de « rétablir l’ordre », se lançant dans une croisade contre la criminalité, la corruption et l’idéologie de gauche, au premier jour de son mandat de quatre ans.

« Aujourd’hui est le jour où le peuple commence à se libérer du socialisme et du politiquement correct », a affirmé l’ancien capitaine de l’armée de 63 ans, lors d’un vibrant discours d’investiture devant une foule de partisans qui l’acclamaient aux cris de « Mito » (le mythe, son surnom).

Visiblement ému, il s’est interrompu quelques secondes pour savourer le moment et entendre ses partisans crier « le capitaine est arrivé ».

« Vous pouvez compter sur tout mon engagement pour construire le Brésil de nos rêves », a ajouté le nouveau chef de l’Etat, fustigeant aussi « l’inversion des valeurs » — une référence à la théorie du genre qu’il combat — où « le gigantisme étatique », alors qu’il veut alléger le poids de l’Etat dans l’économie et l’administration.

AFP / EVARISTO SA
Jair Bolsonaro et le vice-président Hamilton Mourao brandissent un drapeau brésilien lors d’un discours devant la population, le 1er janvier 2019 à Brasilia

Brandissant un drapeau brésilien, ce farouche anticommuniste a affirmé que « cette bannière ne sera(it) jamais rouge », « sauf si « notre sang doit être versé ».

Plus tôt, lors d’une discours plus protocolaire devant le Congrès, il avait déjà donné le ton de cette croisade en promettant de libérer le Brésil « du joug de la corruption, de la criminalité, de l’irresponsabilité économique et du carcan idéologique ».

Il a également préconisé « un vrai pacte national entre la société et les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire ».

Le président américain Donald Trump a félicité dans un tweet M. Bolsonaro « pour son super discours d’investiture », ajoutant: « Les Etats-Unis sont avec vous ».

« Je vous remercie pour ces mots d’encouragement. Ensemble, sous la protection de Dieu, nous allons apporter la prospérité et le progrès à nos peuples », a répondu le président brésilien à celui avec lequel il partage de nombreuses valeurs.

Le nouveau président a reçu des mains de son prédécesseur Michel Temer l’écharpe présidentielle, une pièce de soie jaune et verte, sertie d’or et de diamants, après avoir monté la rampe du Palais de Planalto.

 

Avec  AFP

Commentaires

Aucun commentaire Être le premier à donner son avi

Rédiger un commentaire

Vos données sont en sécurité! Votre adresse e-mail ne sera pas rendu publique. Nous ne partageons pas vos informations avec de tiers personnes. Les champs obligatoires sont marqués par *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.