La dépouille de Mugabe rapatriée au Zimbabwe pour ses funérailles nationales
11 septembre 2019
0 commentaire
Share

La dépouille de Mugabe rapatriée au Zimbabwe pour ses funérailles nationales

La dépouille de l’ex-président Robert Mugabe a été rapatriée mercredi au Zimbabwe pour des obsèques nationales qui, malgré l’héritage très controversé de ses trente-sept ans de règne absolu, doivent réunir nombre de dirigeants d’Afrique et d’ailleurs.

Le « héros » de l’indépendance de l’ancienne colonie britannique devenu tyran s’est éteint vendredi à l’âge de 95 ans dans un hôpital de luxe de Singapour où il venait se faire soigner depuis des années.
A la tête du Zimbabwe depuis 1980, le « camarade Bob », ainsi que le désignaient les membres de son parti, a été écarté du pouvoir fin 2017 par un coup de force de l’armée, qui a installé son ancien vice-président Emmerson Mnangagwa dans son fauteuil.

Il a laissé derrière lui un pays meurtri par la répression et ruiné par une interminable crise économique et financière.
En provenance de Singapour, l’avion spécial transportant le corps du défunt chef de l’Etat s’est posé dans l’après-midi à l’aéroport de la capitale Harare, qui porte son nom.

Recouvert du drapeau zimbabwéen, le cercueil a été extrait de l’appareil et porté par des soldats jusqu’à une tribune ou siégeaient le successeur de Robert Mugabe, Emmerson Mnangagwa, et sa veuve Grace Mugabe, toute de noir vêtue.

Devant la famille et les proches du disparu, le gouvernement et quelques milliers de personnes regroupées sur le tarmac, le chef de l’Etat a pris la parole pour rendre hommage au « père fondateur de la nation, une icône du panafricanisme ».

« La lumière qui nous a conduits à l’indépendance n’est plus mais son œuvre, ses idées continueront à guider cette Nation », a-t-il ajouté.

Avec AFP

Commentaires

Aucun commentaire Être le premier à donner son avi

Rédiger un commentaire

Vos données sont en sécurité! Votre adresse e-mail ne sera pas rendu publique. Nous ne partageons pas vos informations avec de tiers personnes. Les champs obligatoires sont marqués par *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.