La Chine, première à poser un engin sur la face cachée de la Lune
3 janvier 2019
0 commentaire
Share

La Chine, première à poser un engin sur la face cachée de la Lune

C’est une première mondiale. La Chine a réussi jeudi l’alunissage inédit d’un engin sur la face cachée de la Lune, un événement historique qui renforce les ambitions spatiales de Pékin.

Le module Chang’e-4, qui avait quitté la Terre le 8 décembre, s’est posé à 10h26 heure de Pékin (02h26 GMT) et a envoyé une photo de la surface lunaire, a indiqué l’agence spatiale chinoise.

Contrairement à la face de la Lune la plus proche de la Terre, qui est toujours tournée vers notre planète, aucune sonde ni aucun module d’exploration n’avait encore touché le sol de l’autre côté. Celui-ci, montagneux et accidenté, est parsemé de cratères.

« On est parvenu à un résultat extrêmement précis. L’alunissage s’est déroulé en douceur, et dans un endroit idéal », a déclaré Sun Zezhou, l’ingénieur en chef de la mission Chang’e-4 (du nom de la déesse de la Lune dans la mythologie chinoise), à la télévision d’État CCTV.

La Chine se préparait depuis des années à cette opération particulièrement difficile du point de vue technologique.

Un des défis consiste à parvenir à communiquer avec le petit robot téléguidé déposé jeudi à la surface de la Lune: la face cachée étant toujours orientée dans le sens opposé à la Terre, il n’y a pas de « ligne de mire » directe pour transmettre les signaux, sauf à installer un relais.

La Chine avait donc lancé en mai un satellite baptisé Queqiao (« Le Pont de la pie »), positionné en orbite lunaire de façon à relayer les ordres et les données échangées entre la Terre et le module.

 

Avec AFP

Commentaires

Aucun commentaire Être le premier à donner son avi

Rédiger un commentaire

Vos données sont en sécurité! Votre adresse e-mail ne sera pas rendu publique. Nous ne partageons pas vos informations avec de tiers personnes. Les champs obligatoires sont marqués par *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.