Gabon – politique : l’opposition réprimandée.
2 septembre 2016
0 commentaire
Share

Gabon – politique : l’opposition réprimandée.

Les violences post-électorales au Gabon ne discontinuent pas. Le président gabonais Ali Bongo a réprimandé jeudi l’opposition qui conteste sa réélection.

La proclamation des résultats annoncés mercredi en fin de journée par la commission électorale a été suivie dans la nuit d’émeutes meurtrières et de pillages à Libreville et dans d’autres villes du pays. Dans la capitale notamment, le parlement a été incendié par les manifestants. Le ministre de l’Intérieur quant à lui a annoncé un millier d’interpellations après les affrontements. Les forces de sécurité ont pris d’assaut le quartier général de Jean Ping. La situation au Gabon préoccupe la communauté internationale qui appelle au calme.

AFP

Commentaires

Aucun commentaire Être le premier à donner son avi

Rédiger un commentaire

Vos données sont en sécurité! Votre adresse e-mail ne sera pas rendu publique. Nous ne partageons pas vos informations avec de tiers personnes. Les champs obligatoires sont marqués par *