Etats-Unis: Trump maintient le cap sur les expulsions de clandestins
13 février 2017
0 commentaire
Share

Etats-Unis: Trump maintient le cap sur les expulsions de clandestins

AFP / NICHOLAS KAMM
Donald Trump débarque de Air Force One sur la base du Maryland le 12 février 2017

Face au blocage de la justice et aux protestations internationales, Donald Trump entend poursuivre sa politique d’expulsions de clandestins et de refus des réfugiés et étrangers venant de pays considérés comme des foyers terroristes, au nom de la sécurité des Américains.

Alors qu’au Mexique des manifestations ont rassemblé dimanche des dizaines de milliers de personnes contre le président américain à Mexico, Guadalajara et dans d’autres villes, la Maison Blanche a confirmé sa volonté d’accélérer les expulsions de clandestins, après une première vague au cours de la semaine écoulée.

« La répression contre les clandestins criminels n’est que l’application de ma promesse de campagne », a écrit M. Trump sur Twitter. « Des membres de gangs, des trafiquants de drogue et d’autres sont en train d’être expulsés! »

Une grande opération de plusieurs jours baptisée « Cross Check » a permis d’arrêter la semaine passée des centaines de clandestins dans plusieurs grandes villes des Etats-Unis, notamment Los Angeles (160 arrestations) et New York (40 arrestations selon une association).

Le président Trump a signé fin janvier un décret ordonnant au service de reconduite à la frontière de cibler en priorité les sans-papiers délinquants ou soupçonnés de délits, une catégorie beaucoup plus large que sous l’administration de Barack Obama, qui avait donné la priorité aux expulsions de criminels et de récidivistes.

Les autorités ont insisté samedi sur le caractère routinier de ces opérations. Mais la Maison Blanche a affirmé dimanche qu’il s’agissait d’une montée en gamme de la répression contre les clandestins.

« Sur ordre du président, des opérations de contrôle d’immigration fortement élargies et plus vigoureuses ont été lancées », a expliqué Stephen Miller, conseiller de Donald Trump, sur la chaîne de télévision Fox.

Avec AFP

Commentaires

Aucun commentaire Être le premier à donner son avi

Rédiger un commentaire

Vos données sont en sécurité! Votre adresse e-mail ne sera pas rendu publique. Nous ne partageons pas vos informations avec de tiers personnes. Les champs obligatoires sont marqués par *