Du chlore a été utilisé en Syrie lors d’une attaque en février
16 mai 2018
0 commentaire
Share

Du chlore a été utilisé en Syrie lors d’une attaque en février

L’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) a confirmé mercredi que du chlore avait vraisemblablement été utilisé lors d’une attaque qui avait intoxiqué onze civils dans une ville syrienne en février.

Alors que le monde attend les résultats d’une autre enquête, celle sur l’attaque présumée de gaz toxiques à Douma, les enquêteurs de l’OIAC ont pu établir que du chlore avait « vraisemblablement été utilisé comme arme chimique » dans une ville du nord-ouest du pays.

« Du chlore a été libéré de cylindres par impact mécanique dans le quartier d’Al Talil, à Saraqeb », affirme un communiqué de l’OIAC.

La mission d’enquête a en effet trouvé deux cylindres qui ont contenu du chlore. Parallèlement, des saisies d’échantillons dans la région ont également « montré une présence inhabituelle de chlore dans l’environnement local », a précisé l’organisation basée à La Haye.

En conformité avec son mandat, l’OIAC n’a pas dit qui avait pu utiliser ce chlore, dans cette guerre civile complexe qui déchire la Syrie depuis sept ans.

Onze personnes ont été traitées le 4 février dernier pour difficultés respiratoires dans la ville de Saraqeb, avait déclaré à l’époque l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

 

Avec  APF

Mots clés attaque, chlore, février, Syrie

Commentaires

Aucun commentaire Être le premier à donner son avi

Rédiger un commentaire

Vos données sont en sécurité! Votre adresse e-mail ne sera pas rendu publique. Nous ne partageons pas vos informations avec de tiers personnes. Les champs obligatoires sont marqués par *