Destitution de Trump : un témoin clé enfonce le clou au Congrès
14 novembre 2019
0 commentaire
Share

Destitution de Trump : un témoin clé enfonce le clou au Congrès

Un témoin clé a décrit mercredi un Donald Trump obsédé par sa campagne de réélection au point de faire pression sur l’Ukraine, lors des premières auditions parlementaires télévisées dans l’enquête pour déterminer si le président américain doit être destitué.

Ancien combattant au Vietnam, cheveux gris et visage aux traits sévères, l’ambassadeur américain de facto en Ukraine, William Taylor, a ouvert le bal de ces dépositions historiques aux côtés d’un autre diplomate de carrière, George Kent, haut responsable du département d’Etat spécialiste de l’Ukraine.

Un témoin clé a décrit mercredi un Donald Trump obsédé par sa campagne de réélection au point de faire pression sur l’Ukraine, lors des premières auditions parlementaires télévisées dans l’enquête pour déterminer si le président américain doit être destitué.

Dénonçant une « mascarade », Donald Trump a affirmé avoir été « trop occupé » pour regarder ces auditions, qui ont mis en évidence le franc soutien dont il dispose toujours chez les républicains.
Ancien combattant au Vietnam, cheveux gris et visage aux traits sévères, l’ambassadeur américain de facto en Ukraine, William Taylor, a ouvert le bal de ces dépositions historiques aux côtés d’un autre diplomate de carrière, George Kent, haut responsable du département d’Etat spécialiste de l’Ukraine.

Les démocrates soupçonnent le milliardaire républicain d’avoir abusé de ses pouvoirs présidentiels en demandant à Kiev d’enquêter sur Joe Biden, bien placé pour l’affronter en novembre 2020 à la présidentielle.
Forts de leur majorité à la Chambre des représentants, ils ont ouvert fin septembre une enquête pour constituer un dossier de mise en accusation, l' »impeachment » en anglais.

Avant Donald Trump, seuls trois présidents américains avaient été visés par une telle procédure explosive. Aucun n’a été démis de ses fonctions.
Après six semaines d’auditions à huis clos, les démocrates espèrent faire basculer l’opinion publique grâce à ces témoignages retransmis sur les grandes chaînes d’information.

Mais il n’est pas évident que les auditions fleuves de mercredi, menées par des élus républicains et démocrates aux vues diamétralement opposées, aient fait bouger des électeurs très polarisés.

Avec AFP

Commentaires

Aucun commentaire Être le premier à donner son avi

Rédiger un commentaire

Vos données sont en sécurité! Votre adresse e-mail ne sera pas rendu publique. Nous ne partageons pas vos informations avec de tiers personnes. Les champs obligatoires sont marqués par *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.