Crise migratoire: l’Amérique latine appelle le Venezuela à accepter de l’aide humanitaire
5 septembre 2018
0 commentaire
Share

Crise migratoire: l’Amérique latine appelle le Venezuela à accepter de l’aide humanitaire

Onze pays d’Amérique latine réunis pour la première fois sur la crise des migrants vénézuéliens ont appelé mardi Caracas à accepter l’aide humanitaire pour faire face à cet afflux qui déstabilise les capacités d’accueil de la région.

Les représentants de ces pays réunis pendant deux jours en Equateur « ont lancé un appel pour l’ouverture d’un mécanisme d’assistance humanitaire afin de soulager la crise, en portant une attention immédiate aux citoyens touchés », selon le texte, qui n’a pas été signé par la Bolivie, alliée de Caracas.

La République dominicaine, seulement représentée par un conseiller de son ambassade, devait quant à elle signer le texte prochainement.

Treize pays – Argentine, Bolivie, Brésil, Colombie, Costa Rica, Chili, Equateur, Mexique, Panama, Paraguay, Pérou, République Dominicaine et Uruguay – participaient depuis lundi à cette réunion inédite, lancée à l’initiative du gouvernement équatorien.

Le Venezuela, de plus en plus isolé sur le continent du fait de la politique du président socialiste Nicolas Maduro et des atteintes aux droits de l’homme dénoncées par son opposition ainsi que par l’Organisation des Etats américains (OEA), était invité, mais n’avait pas répondu présent.

 

Avec  AFP

Commentaires

Aucun commentaire Être le premier à donner son avi

Rédiger un commentaire

Vos données sont en sécurité! Votre adresse e-mail ne sera pas rendu publique. Nous ne partageons pas vos informations avec de tiers personnes. Les champs obligatoires sont marqués par *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.