Cour Suprême du Bénin : le groupe Bolloré débouté
29 septembre 2017
0 commentaire
Share

Cour Suprême du Bénin : le groupe Bolloré débouté

La décision de la cour suprême relative à l’affaire du corridor ferroviaire Bénin-Niger, attendue depuis novembre-décembre 2015 et opposant d’une part l’État béninois et le Groupe Bolloré Africa Logistics au Groupe PETROLIN de l’opérateur économique béninois Samuel Dossou-Aworet vient d’être rendue.

La chambre judiciaire de la Cour Suprême du Bénin vient de rejeter le pourvoi en cassation du groupe Bolloré dans l’affaire  groupe PETROLIN c/ BOLLORÉ au sujet de la construction de la boucle ferroviaire.

À l’époque débouté de ses prétentions sur la réhabilitation et l’extension du chemin de fer Cotonou-Parakou-Dosso-Niamey par un arrêté de la chambre des référés de la cour d’appel de Cotonou, le Groupe Bolloré soutenu par le régime du président Yayi avait saisi la Cour Suprême aux fins de cassation.

La décision de la Cour Suprême de ce 28 septembre 2017 est sans équivoque. Les pourvois des avocats du Groupe Bolloré et de l’État ont été rejetés.

Cette décision qui conforte le Groupe PETROLIN dans ses prétentions est un motif de satisfaction pour les avocats du Groupe PETROLIN et les responsables au Bénin de PIC Network, filiale en charge du projet ferroviaire.

Une satisfaction exprimée également par l’honorable Claudine Prudencio présente lors du prononcé du verdict final.

La justice béninoise vient de démontrer une fois encore son indépendance. Plus rien de devrait s’opposer désormais au démarrage des travaux modernes promis par le Groupe PETROLIN.

 

Maurille Arnaud  AGOUA

Commentaires

Aucun commentaire Être le premier à donner son avi

Rédiger un commentaire

Vos données sont en sécurité! Votre adresse e-mail ne sera pas rendu publique. Nous ne partageons pas vos informations avec de tiers personnes. Les champs obligatoires sont marqués par *