Conférence de presse des centrales syndicales : les secrétaires généraux mettent en garde le gouvernement.
21 octobre 2016
0 commentaire
Share

Conférence de presse des centrales syndicales : les secrétaires généraux mettent en garde le gouvernement.

Suspension de 1045 agents contractuels du ministère de l’Agriculture de l’élevage et de la pêche, interdiction des activités des associations d’étudiants et relèvement de 618 directeurs d’école primaire publique sont entre autres les raisons qui ont fait sorti une fois encore les centrales syndicales.

‘’ Cette rupture-là a commencé par montrer des signes excellents de remise en cause de nos acquis démocratiques’’ dixit  Dieudonné Lokossou, secrétaire général de la CSA-Bénin, avant d’ajouter que les centrales syndicales ne peuvent pas ‘’cautionner le bâillonnement des libertés, la privation d’emploi’’.
Pour les secrétaires généraux de ces centrales syndicales, la procédure de relèvement des 618 directeurs d’école primaire publique est injuste : ‘’cette manière de décharger les 618 directeurs est totalement injuste et inappropriée parce que sans contenu’’ a-fait savoir Pascal Todjinou, secrétaire général de la CGTB. Ils sont également revenus sur le cas des 1045 agents suspendus au MAEP qui contrairement à la note de service du ministre Delphin Kouzande, ne sont plus des agents contractuels locaux.
Cette sortie médiatique est un signal fort lancé au gouvernement par les centrales syndicales. Elles ne comptent pas s’arrêter là puisqu’elles annoncent pour les prochains jours des sanctions dites musclées pour contraindre le gouvernement de la rupture à remettre en cause certaines de ces décisions.

Horacia DJODJI

Commentaires

Aucun commentaire Être le premier à donner son avi

Rédiger un commentaire

Vos données sont en sécurité! Votre adresse e-mail ne sera pas rendu publique. Nous ne partageons pas vos informations avec de tiers personnes. Les champs obligatoires sont marqués par *