Chine : l’examen d’un texte controversé plonge Hong Kong dans les violences politiques
12 juin 2019
0 commentaire
Share

Chine : l’examen d’un texte controversé plonge Hong Kong dans les violences politiques

Hong Kong a été ébranlé mercredi par les pires violences politiques depuis sa rétrocession à la Chine, la police tirant des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes sur des manifestants qui bloquaient les grandes artères et tentaient de faire irruption dans le Parlement.

Des dizaines de milliers de manifestants vêtus de noir, pour la plupart des jeunes gens, étaient à nouveau descendus dans la rue pour dénoncer un projet de loi gouvernemental visant à autoriser les extraditions vers la Chine continentale.

Les affrontements ont éclaté près du Conseil législatif (LegCo, Parlement) où le texte aurait dû être débattu en seconde lecture. D’après des analystes, il s’agit des pires violences politiques depuis la rétrocession en 1997 de Hong Kong à Pékin.

Alors que la foule enflait et occupait des grandes artères du coeur de la ville, l’assemblée dominée par les députés pro-Pékin a annoncé le report des débats à une « date ultérieure ».

Les affrontements faisaient écho à l’immense « Mouvement des parapluies », mouvement prodémocratie de l’automne 2014, quand les manifestants avaient paralysé pendant deux mois des quartiers entiers de la mégapole et combattu les policiers.

EDEN TV avec AFP

Commentaires

Aucun commentaire Être le premier à donner son avi

Rédiger un commentaire

Vos données sont en sécurité! Votre adresse e-mail ne sera pas rendu publique. Nous ne partageons pas vos informations avec de tiers personnes. Les champs obligatoires sont marqués par *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.