Bénin / Parlement : Claudine Prudencio demande la vulgarisation de la Convention MEDICRIME
20 juin 2017
0 commentaire
Share

Bénin / Parlement : Claudine Prudencio demande la vulgarisation de la Convention MEDICRIME

L’article 29 du règlement intérieur de l’Assemblée Nationale lève un coin de voile sur les missions des cinq commissions permanentes de l’institution. A la Commission de l’éducation, de la culture, de l’emploi et des affaires sociales, la santé occupe une place de choix.

C’est avec raison que la Présidente de cette Commission, Mme Claudine PRUDENCIO, a fait, le lundi 19 juin, un plaidoyer après l’autorisation des députés pour ratification de la convention MEDICRIME. Selon le rapport présenté, cette convention permettra au Bénin de renforcer la santé publique et d’endiguer les conséquences des faux médicaments et de la vente illicite des produits pharmaceutiques. Dès lors que le Bénin va ratifier cette convention, que deviendra-t-elle dans sa phase opérationnelle? C’est à ce niveau qu’il y a lieu de saluer le plaidoyer de la Présidente de la Commission de l’éducation, de la culture, de l’emploi et des affaires sociales. En tout cas, le discours tenu a le mérite de rechercher une adhésion massive pour une lutte sans heurts et malheurs. En défenseur de la santé des Béninois, Mme Claudine PRUDENCIO a mis l’accent sur la vulgarisation tous azimuts de ladite convention. En clair, vu l’importance de la lutte contre les faux médicaments, des dispositions doivent être prises pour informer et sensibiliser davantage les populations.

 

Commentaires

Aucun commentaire Être le premier à donner son avi

Rédiger un commentaire

Vos données sont en sécurité! Votre adresse e-mail ne sera pas rendu publique. Nous ne partageons pas vos informations avec de tiers personnes. Les champs obligatoires sont marqués par *