Assemblée Nationale : Les députés fustigent la décision du retrait des gardes du corps.
2 juin 2016
0 commentaire
Share

Assemblée Nationale : Les députés fustigent la décision du retrait des gardes du corps.

Au cour de la plénière de ce lundi 30 mai 2016, les élus du peuple se sont intéressés à la décision de retrait des garde du corps policiers, gendarmes aux personnalités dont les députés.

Une des décisions prise en conseil des ministres du jeudi 28 avril 2016 est le redéploiement des gardes du corps aux personnalités du Bénin. Cette décision ministérielle appelle tous les policiers qui font office de garde du corps sont appelés à renforcer les équipes des commissariats. Selon cette décision la fonction de garde du corps revient exclusivement aux militaires. L’annonce a suscité plusieurs réactions dans le rang des députés qui considèrent cette décision comme une violation de leur droit.

Maitre Adrien Houngbédji, président de l’assemblée nationale, a promis rencontrer le ministre de l’intérieur afin qu’il rapporte sa décision. Selon ce dernier, la question de la sécurité du parlement relève des prérogatives de la dites institution. « Le Gouvernement ne peut pas, de son seul chef, décider de ce que nous devons faire en matière de sécurité. Tous ceux que vous voyez comme avantages à l’Assemblée nationale, au point de vue sécurité, au point de vue protocolaire, tout cela résulte de la décision de la plénière contre les gouvernements qui étaient en place. » dixit Maître Adrien Houngbédji

A. HOUNKPENOUDJI

Commentaires

Aucun commentaire Être le premier à donner son avi

Rédiger un commentaire

Vos données sont en sécurité! Votre adresse e-mail ne sera pas rendu publique. Nous ne partageons pas vos informations avec de tiers personnes. Les champs obligatoires sont marqués par *