Afrique du Sud : l’ANC réunie pour « finaliser » le départ de Zuma
12 février 2018
0 commentaire
Share

Afrique du Sud : l’ANC réunie pour « finaliser » le départ de Zuma

Le parti au pouvoir en Afrique du Sud, le Congrès national africain (ANC), doit « finaliser » lundi, selon son chef Cyril Ramaphosa, la question du départ anticipé du président Jacob Zuma, sous la pression de l’opposition qui a réclamé la dissolution du Parlement.

Zuma et Ramaphosa ont engagé la semaine dernière des tractations directes pour tenter de sortir de la crise mais, à ce jour, elles semblaient n’avoir accouché d’aucun progrès.

Les 107 membres de la plus haute instance de décision de l’ANC, le Conseil national exécutif (NEC), étaient réunis lundi à huis clos dans un hôtel de Pretoria pour, officiellement, faire le point des discussions.

Cette instance a le pouvoir de « rappeler » M. Zuma, comme elle l’avait fait en 2008 pour le président Thabo Mbeki.

Mais l’actuel chef de l’Etat, empêtré dans des scandales de corruption, peut toutefois refuser d’obtempérer. Dans ce cas, l’ANC pourrait déposer devant le Parlement une motion de défiance qui le contraindrait à partir.

« Nous savons que vous voulez tourner la page », a lui-même concédé dimanche M. Ramaphosa lors d’un discours prononcé à l’occasion des 100 ans de la naissance de Nelson Mandela, le père de la nation « arc-en-ciel ».

Avec AFP

Commentaires

Aucun commentaire Être le premier à donner son avi

Rédiger un commentaire

Vos données sont en sécurité! Votre adresse e-mail ne sera pas rendu publique. Nous ne partageons pas vos informations avec de tiers personnes. Les champs obligatoires sont marqués par *